La page des initiatives locales

“St-Colomban a d’incroyables talents”

A Saint Colomban, Marie et Wilfried Fort créent des jeux de société. Splash dépasse les 100 000 exemplaires.

Ont-ils toujours été joueurs ? À les entendre, pas vraiment, pas autant. Maintenant, nous voici prévenus : « Le jeu, on baigne dedans, s’amuse Marie Fort. C’est notre vie de tous les jours. Même en soirée, chez des amis, on en a toujours un dans le sac mais bon, on n’impose pas. Comme ça, on n’est pas relou. » Elle, 31 ans, assistante commerciale, fait équipe - sitôt la débauche - avec Wilfried, 34 ans, menuisier de formation.Le soir, c’est séances de brainstorming pour créer des jeux de société, aussi bien pour adultes que pour enfants. « On a toujours été créatifs, explique Marie. Wil, forcément, a toujours aimé travailler le bois. Il fait aussi plein de choses avec du matériel de récup’. Moi, j’assure la partie illustration. »


Première maquette « bricolée » en 2010 : il s’agissait de jeux en bois, « c’était pour s’amuser ». Premier jeu commercialisé à la fin 2014, après signature d’un contrat d’édition avec une société spécialisée dans ce créneau ludique. « On a conçu un jeu de cartes baptisé « Zovnis ». Il s’en est vendu plus de 3 000. » Le couple a trouvé ses marques, rencontré des bons génies à la faveur de festivals dédiés à cette activité. Quatre autres créations sont sorties de leur cerveau. Notamment, « Splash », jeu d’équilibre avec des pièces en bois écoulé à plus de 100 000 exemplaires par un éditeur russe. « C’est notre plus gros succès, l’équivalent d’un disque de platine, sourit Wilfried. Des versions sont sorties dans une vingtaine de pays, notamment au Japon où il a même été retiré. Dans certains pays, il s’appelle « Splouch », le son « Splash » n’est apparemment pas perçu de la même façon. Aux États-Unis, il est distribué sous le nom de « Star Jack ». On voit sur Facebook des photos de petites Chinoises s’amusant avec notre jeu. Le voir voyager loin, c’est la plus grande récompense. »

Leurs jeux voyagent loin, «c’est la plus grande récompense »

L’entreprise qui employait Wilfried a fermé en juillet. « C’est l’occasion de se lancer à fond. Le soir, on teste nos prototypes. On regarde si les règles peuvent être améliorées, ça perturbe parfois nos enfants ! » Le virus est contagieux.Lilian, leur fils de 9 ans, leur a soufflé l’idée de leur prochaine création. « Cela devrait s’appeler Smoothie. On est en train d’y mettre la touche finale, Lilian va toucher ses premiers droits d’auteur. Et son petit frère a envie de faire pareil. » Au moins trois nouveaux jeux«made in Saint-Colomban » devraient garnir nos magasins en 2017. D’autres projets matures : « Notre objectif est de présenter 4 ou 5 nouveaux prototypes lors du grand festival de jeux de Cannes, en février. »



Bientôt un « Jungle Speed enfants »

Noël 2017 déjà en vue. Le succès de « Splash » ouvre des portes. Tout comme les prix empochés lors de festivals de jeux de société, récompensant la créativité de Marie et Wilfried Fort.
Ainsi, le couple peaufine actuellement, en plus de ses projets personnels, la version enfants du jeu « Jungle Speed », immense succès des années 2000. «On a sympathisé avec Tom Vuarchex, l’un des auteurs de ce jeu, qui habite désormais la région nantaise. On lui a proposé de réaliser une variante pour les enfants. Après avoir consulté son alter ego, il nous adit banco. On a décidé d’ajouter des ingrédients faisant appel à la mémoire des enfants. Si tout se passe bien, le jeu sortira pour noël 2017. »

Télécharger  l'article