Plantations - Taille des arbres et haies

Les arbres et haies qui dépassent peuvent être sources de conflits et d'insécurité. Avant de vous lancer dans toute plantation, renseignez-vous à la mairie sur les distances et les hauteurs qui s'appliquent dans votre commune. En l'absence de règles locales particulières, ce sont celles du Code Civil qui s'appliqueront : tout arbre ou arbuste de moins de 2 m doit être planté à au moins 50 cm de la propriété voisine. Pour une hauteur supérieure, il devra être planté, au minimum, à 2 m de cette limite. Si vous ne respectez pas ces règles, votre voisin peut exiger que les plantations soient taillées, voire arrachées. Si les branches des arbres empiètent sur votre propriété, vous êtes également en droit de demander à votre voisin de les couper. Quant aux fruits poussant sur les branches surplombant votre terrain, ils appartiennent à votre voisin. En revanche, s'ils tombent, vous pouvez les ramasser.

Il est du devoir de tout citoyen d'entretenir les plantations qui séparent les propriétés, mais aussi ceux qui longent les voies publiques pouvant gêner les piétons et les véhicules. Ce guide préconise les solutions à l'amiable. Alors, petit conseil d'ami: N'exigez pas systématiquement, du propriétaire, l'application à la lettre des distances; cela revient souvent à nourrir des mésententes. Tolérer "la petite branche qui dépasse" plutôt que de démarrer des conflits interminables, tant inutiles que ridicules. Surtout lorsqu'il s'agit d'une séparation végétale qui offre les mêmes avantages, en matière d'environnement, d'un côté comme de l'autre! En ce qui concerne les terrains laissés en friches, veillez à leur entretien avant que la végétation ne devienne trop envahissante (risque d'incendie, prolifération d'animaux sauvages).

Arbre qui dépasse
Pour éviter tout désagrément, évaluez bien les distances avant de planter un arbre et prévoyez sa croissance!