Agriculture et villages

La volonté communale est d'affirmer la présence d'une agriculture dynamique et de la préserver. En effet l'activité agricole, en plus de son rôle économique, est importante pour la préservation des équilibres biologiques, hydrauliques et paysagers. Suite aux concertations avec le monde agricole et les réunions publiques, différents zonages ont été élaborés au sein du PLU.

Le zonage Nh (villages) : L'objectif poursuivi est de ne pas permettre ou engendrer de ponction sur le territoire agricole, tout en permettant le maintien de l'habitat existant dans les villages ou hameaux. Ce zonage prévoit aussi la protection des sites d'exploitations.

Le zonage A (terre agricole) : La commune de St Colomban souhaite mettre en place des contraintes d'implantation strictes pour favoriser le maintien de l'agriculture. Ainsi, aucune nouvelle
habitation (construction ou changement de destination) n'est autorisée à moins de 100 m d'un
bâtiment d'élevage. L'exploitant ne peut construire sa maison d'habitation dans la zone agricole que si ce logement est jugé nécessaire à son activité et son implantation se fera au plus proche des bâtiments, voire au cœur même de l'exploitation.
Seules les constructions agricoles, réhabilitations et extensions des maisons existantes sont autorisées en zone agricole, sous certaines conditions.

Le zonage Ai : Le projet prévoit la définition d'une zone agricole inconstructible en
particulier en périphérie des zones urbanisées.

Ces zonages A ou Ai s'accompagnent dans le nouveau ScoT du Pays de Retz d'un classement d'une partie importante en espace agricole pérenne. Cela induit un engagement fort de pérennisation de l'agriculture sur les secteurs concernés pour une durée à minima de 20 ans.